Accueil > Le finlandais UPM annonce une possible fermeture de l’usine de papier journal de Chapelle-Darblay

Le finlandais UPM annonce une possible fermeture de l'usine de papier journal de Chapelle-Darblay

EP

Le papetier finlandais UPM a dévoilé,

Le papetier finlandais UPM a dévoilé, le mardi 10 septembre, la mise en vente de son usine de papier journal Chapelle-Darblay implantée à Grand-Couronne (Seine-Maritime). Le site, qui emploie 236 personnes, exploite une machine à papier d’une capacité annuelle de 240 000 tonnes. À cette fermeture s’ajoute celle d’une autre machine (MP2), à Rauma en Finlande.

En cause, les conditions économiques défavorables comme le precise  Winfried Schaur, Executive Vice President UPM Communication Papers. « Les marchés du papier graphique connaissent un déclin structurel et continu depuis plus de dix ans. Cette année, ce déclin s'est encore accentué en raison de conditions économiques défavorables. Les projets annoncés aujourd'hui sont une étape indispensable pour assurer la compétitivité de l'ensemble de l'outil industriel d'UPM dédié aux papiers d'impression non couchés. Ils participent à notre engagement à demeurer, sur le long terme, un partenaire performant et fiable pour nos clients de l'industrie du papier graphique ». Pour sauver le site de Chapelle-Darblay à Grand-Couronne, un repreneur doit être identifié pour janvier 2020.